Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 07:08

proche du ravin

le cerveau collapse

une fissure profonde

la structure mentale s'abime

dans des mers tumultueuses!

comprends tu que mon cerveau n'a rien de commun

avec le tien

lorsque les affres de la deperso me terrassent!

jamais tu ne connaitras cette mue du cerveau

où la douleur psychique est parfois plus forte

que la douleur physique!

et je ne peux rien contre ce cerveau malade

qui s'enfonce dans une telle folie!

mais la joie est immense

quand soudain, le cerveau recolle les morceaux

colmate les breches

et enfin bat au rythme du tien!

mon cerveau est malade

malade de joies et de souffrances!

ce cerveau qui seul, galope

dans une course éffrenée

ce cerveau à qui je dois le pire comme le meilleur!

mon cerveau a une veritable batterie d'alchimiste

je lui dois mon bonheur comme mon malheur!!!!!!!!!!!!!!!

mais ce cerveau palpite, vibre, s'émeut, s'enjoue, vit intensemment!

by the way......

.................et toi je t'aime alors reviens..........................!

Partager cet article
Repost0
17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 06:17

monter tout les trois

toi, moi et mon enfant

vers des paradis fertiles

là où il n'y aura plus le doute

là où nul autre n'aura sa place

là où enfin le bonheur serra une évidence!

et pourtant ce bonheur inouie

est dans nos mains

à l'orée de nos esperances

notre bonheur c'est l'amour qui nous anime

l'amour que nous éprouvons

et qui nous éprouve!

 

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 14:36

croiser dans le reflet           

un étranger

ce fantome furtif

qui si longtemps fréquenté

t'échappe

se regarder longuement

essayer d'y voir du familier

mais ce visage mille fois regardé

n'a de cesse de te demander

alors tu te souviens?

ce moi si fragile qui n'a que des questions

pour unique réponse!

et si les autres vivent confortablement

dans l'ignorance de ce qu'ils sont

je souffre de regarder cette inconnue

dans le miroir.........

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 09:18

dieu donne la souffrance

a qui a assez de trippes

pour la sublimer!

les têtes brulées

seront autant d'étoiles

qui peupleront un ciel

de leur substance passionné

qui a éprouvé le malheur

sort vainceur

de ce monde insipide

aux les mers d'huile

je préfére les océans tragiques

si tu  vibres de tes émotions

ta haine et ta violence

c'est toujours contre toi même

que tu te bats infiniment

croyant voir du laid

là où il n'y a que du beau

sébastien

je veux voir ce qui se cache dérrière ta porte..........!

ce combat serra le notre!

jusqu'au bout....

jusqu'à la fin qui prédéde au commencement!

cette dernière danse insencée

on ils verront

que c'était la lumière qui nous animait

et qui nous transportera.......

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 13:58

je suis heureuse

de t'avoir donner ce que jamais une autre ne te donnera!

malgré la nuit je ne t'ai jamais lacher la main!

ce cadeau que je t'ai offert

jamais je ne le regreterais!

je t'ai prouvé l'amour d'une mère

pour un enfant si grand

notre bonheur c'est nous!

et ils n'y comprennent rien!

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 15:34

mon tendre amour

le supplice de mes sens

c'était toi l'amour!

toi : maximilien!

c'était toi

mais même dieu ne veut plus de notre amour

c'est la fin

nous le savons

alors va chercher le fruit de l'amour ailleurs

nous deux c'était trop!!!!

c'était un paroxisme que le ciel ne peut entendre!

toi et moi mon amour c'était bon

c'était du miel dans la bouche

du sable entre les doigts

de la pluie sur nos corps, comme une caresse

on s'est aimé comme des fous

et si la vie nous a séparé

nos songes auront plaisir a se rappeler........

vis mon amour, vis ta vie!

nous, c'était l'amour!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 19:18

tu as été et demeureras

le plus beau de mes songes

mais tu ne fais rien

alors adieu...!...

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 19:19

tu comprneds mon amour que je dois supporter ma souffrance et la tienne!

que m'imaginais ta souffrance me donne envie de fuir

mais aller où? 

pour moi il n'y aura plus de train!

plus de course folle!

aller où? 

mes amours, toi et mon fils, sont ici!

aller où?

là où l'absence me serra plus évidente!

tu comprends mon amour qu'il n'y a pas d'issu de secours!

cette réalité terrifiante il faut bien que je la regarde sinon c'est toi et mon fils qui glissent entre mes doigts!

bien sur dieu me demande un courage immense, un courage inouïe celui là même que les hommes détestent! celui de rester auprès de ceux que j'aime malgrè qu'il n'y a là que souffrances!!!!!!!

tu comprends mon amour qu'il y a là ce que les hommes ne peuvent tolèrer : rester auprès de ceux que tu aimes malgrè l'horreur de ta souffrance et la leur!

tu sais mon amour que cela c'est l'essence même de l'homme, l'être humain, l'homme ne peut pas  rester auprès de ceux qu'il aiment quand il les voit souffrir et qu'il doit aussi assumer sa propre souffrance! 

mais la vie transcende les êtres! c'est comme ça mon amour, il est donné a ceux qui peuvent éprouver la souffrande, de la vivre intensemment!

la vie est une épreuve, une épreuve qu'il nous est donné d'éprouver, d'éprouver intensemment afin d'en sortir la poèsie qui la caractérise!

je ne regrette pas d'avoir éprouvé la vie comme je l'ai éprouvé car je n'ai pu m'épécher d'y voir de la poèsie, du magnifique dérrière l'horreur!

je ne regrette pas mon amour d'être une exaltée, une flamme incandescente qui joue avec le vent pour toujours se ranimer!

je ne regrette pas toutes les épreuves que dieu m'a imposées, elles étaient toutes nécessaires!!!!!! 

mon amour, j'ai vu le feu, j'ai vu l'horreur, j'ai vu le pire et pire encore, j'ai vu et vécue ce que nul ne vivra mais mon amour je ne regrette pas car j'ai toujours su en faire de la poèsie!

je n'ai su voir que de la poèsie dans les tumultes de la vie, les émotions négatives comme positives je les ai reçue et vécue avec la distance que me donnait cette armure de fer qui est la mienne, une armure robuste qui cache un coeur fragile, un coeur qui t'as reconnu comme son homme! un coeur qui saigne à trop te dire je t'aime, un coeur fou qui espère loin de toi que ses cris de détresses viennent à tes oreilles, bien sur mon amour je ne cesse de t'écrire parce que les mots sont mon seul remède! la seule façon de vivre notre amour! je t'aime mon amour, dans le fond mon seul amour, de ceux qui ne peuvent s'éprouver qu'à la quarantaine, celui qui te revient, l'amant de mes songes, l'amoureux fou que tu es et que je reconnais! à toi maximilien!, ce prénom qui te va si bien, qu'il est si doux de prononcer, que l'envie ma démange de prononcer a tes oreilles alors même que je te sens venir! maximilien ce prénom est le tien et le mien! mon amour! mon amour!

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 15:54

les lettres d'automne

portées par le vent

poursuivent leur route

portées par un espoir insencé

de toucher la muse qui les en a inspirées

je ne sais où te trouver

privée de toi

au détour d'une chanson

c'est soudain ta souffrance

qui gicle a mes yeux et mes oreilles

comme une bête qu'on assassine

ce spectacle insoutenable

que je ne peux tolérer

l'insoutenable, l'intolérable, l'insuportable

c'est quand ta souffrance me devient tout un coup évidente!

ce chien qui nous dévore

cette chienne qui a salit cet amour qu'elle croyait trop beau pour ta femme

notre amour, mon amour, leur fait offense!

le vulgaire nous salit mon amour parce qu'ils pressentent bien qu'il y a de l'or dans les transport qui nous animent!

comprends mon amour que ces chaines d'or et d'argent qui peu à peu se tissent entre nous est de l'ordre du merveilleux, du divin, de l'au-delà des sens, de l'inaccessible pour qui est vulgaire!

il y a entre nous ce que chacun, pour peu qu'il est l'orgueil assez fort, veuille se l'approprier

comprends mon amour que ce qui nous meut, cette passion transcendante, eux c'est leur orgueil, un orgueil vulgaire qui veut se l'approprier!

ces cons ils ne nous trouveront jamais assez bien l'un pour l'autre!

nous l'avons bien compris, il nous faut nous en défendre!

je haïs cette chienne qui nous a sali! et l'unique responsable de tes tourments

de cette folie pour laquelle, je le pressents, tu t'enfonces!

je haïs cette femme au corps difforme qui faute de jouissances ne t'as apporté que souffrance

cette chienne qui voulant aller la tête courronée t'as frapper là où le coeur ne devient que folie!

ta folie et ta faute sont un milliard de fois plus pardonnables que le dessein obscéne de cette chatte en chaleur! 

c'était ton suicide sur mon horreur que cette chienne espèrer!

ton suicide qu'elle t'estimait mérité faute de l'aimer à hauteur de ses espérances!

cette femme est une chienne quand elle n'est pas une chatte en chaleur!

nous lui montrerons qu'a ce qu'elle t'as entrainé à faire, nous n'y voyons que de l'amour, un amour qui pour toi est une folie!!!!!!

tu es fou d'amour mon pauvre amour et, a ton acte je n'y vois que de la noblesse alors qu'il n'y a qu'obscénités dans le sien!!!!!

ce n'est pas toi que je n'ai pas envie de pardonner!!!!!

je te le répète à ton acte je n'y vois que de la noblesse mais au sien obscénités insoutenables!!!!!!!!!!!!!!!

mais rassure toi mon amour dieu saura nous comprendre et nous reconnaitre comme je te comprends

l'ultime justice, de toutes évidences, n'en revient pas a cette femme difforme, trop grosse pour voir autre chose qu'elle même!

l'ultime justice en revient à dieu mon amour et il ne sait que trop que nos coeurs sont nobles!

il y a de la noblesse dans ton acte guidé par un sentiment qui te conduit à la folie!

comment pourrais je n'être pas sensible et éprouvée par  cette folie, cette folie passionnelle qui t'as conduit a me vouloir le pire!

mon amour, mon tendre trésor, fruit inassouvie de toutes mes espérances, bien sure à toi je te pardonne et de toute évidence dieu aussi!

il y a dans la noblesse de ce qui nous animent, quelque chose de divin, qui frole le divin, qui se rapproche de la grace éternelle!

si tu souffres de ta souffrance, viens!, viens posser ta tête sur mon épaule, posser ta main sur ce corps qui désormais t'appartient, viens voir que je ne t'en veux pas, viens voir combien moi aussi je t'aime, combien cette souffrance que t'as occasionnée cette fille me fait souffrir moi aussi!

la grace nous transportera et nous emportera dans des royaumes éternels où enfin nous trois, toi, moi et mon fils nous n'aurons plus à souffrir !

les royaumes éternels, bien sur mon amour, s'ouvrent a nous, peu importe la route! mon amour! notre destiné ne s'acheverra pas sur cette terre où la vie nous a tant éprouvée!

tu le comprends, comme chacun, qu'il y a, à la croisée de nos chemins, dans cette destinée hors normes qui est la notre quelque chose qui nous revient, un bonheur largement mérité!

un soir mon amour j'ai fait un rève fou, un paysage qui, a seul se regarder, apportait la sérénité, et, mon amour tu étais avec moi et mon fils, nous trois, vivant dans un calme et une sérenité qui ne se trouve pas sur terre!!!!!

asta la vista! la vie est ailleurs mon amour!

je t'aime mon amour, ne l'oublies pas!!! songes y chaque fois que ton coeur souffre de sa folie!

je t'aime mon amour! mon tendre amour! ta folie est la mienne, elle est la notre! cet amour qui ne saura jamais ni se taire ni s'éteindre!

l'éternité avec toi ne me parait pas encore assez longue!

tu sais mon amour qu'en une trentaine d'années je n'ai vu que deux arc en ciel et là en l'espace de quelques semaines j'en ai vu une dizaines! dieu ne nous laissera pas tombés mon amour! la justice des hommes est injuste celle de dieu sait de quoi elle parle! dieu connait le coeur des hommes, bien plus qu'eux mêmes!

j'espère mon amour qu'un jour nous dirons merci à notre souffrance!

si nous ne méritons pas le bonheur, qui le mérite?????

mais penses mon amour a tous ces arc en ciel qui illuminent le ciel depuis que nous avons reussi nos épreuves!

tu n'y ai pour rien dans ce malheur que je vis, tu es le fou, et il y a les salauds!!!! et si je pardonne volontier au fou j'abhorre les salauds!!!!!! j'ai toujours trouvais les salauds abjectent, qui profitent de la folie du fou pour accomplir sa sale besogne!!!!

tu comprends mon amour que le salaud est bien plus méprissable! il agit tapi dans l'ombre, toujours avec infiniment de discrétion, et espérera toujours salir les mains d'un autre plutot que les siennes!

le salaud espére toujours s'en sortir au détriment du fou!

le salaud te veux bien plus de mal que le fou, mais ne veux surtout en assumer la responsabilité!

le salaud te souhaite les pires choses mais ne veux jamais payer pour le crime qu'il a commi! et oublie très vite qu'il t'a voué a l'horreu parce qu'il s'est bien arrangé pour ne pas se faire prendre!!!

comprends mon amour que tu n'es pas un salaud, tu es un fou, un fou que j'aime, un fou d'amour! un fou dont l'amour me submerge!

un fou dont j'aime la folie de son amour!

ton amour me submerge mon amour!

ta folie fait galoper la mienne

nous sommes des fous, des fous épris, des fous épris d'amour!

ton amour me submerge!!!!

me fais courrir vers toi, toi qui as un coeur qui bat comme le mien!

nous nous aimons plus que de raison! cela ne pouvait pas être autrement!

je te pardonne à toi! bien sur a toi! 

dors tranquile mon amour et songes a cet amour qui nous unis! rève de nous comme je fais, dors tranquile, je suis ta femme!!!!

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 13:36

il y a des femmes

qui a trop éprouver des émotions

preferent se terrer dans leur tour d'ivoire

et d'autres qui s'inventent et singent les transports

il est des femmes qui s'inventent trop d'amour où le visage importe peu

des femmes qui se croient aimantes alors qu'elles ne sont que simples amantes

des femmes qui croient aimer comme des princesses a trop vouloir se faire aimer

des femmes qui s'inventent de l'amour là où il n'y a que désir fugace

et toi mon amour que préféres tu?

viendras tu éprouver l'amour qui nous lie?

préféreras tu te terrer dans des liaisons insipides qui ne feront que te rappeler que ton amour était ailleurs?

dans la vie nul n'a qu'un choix en matière d'amour affronter et vivre pleinement son amour le plus fou ou errer de gare en gare sans même regarder celui ou celle a qui tu as pris la main faute de mieux!

nous avons l'amour au corps mon amour

nous ne savons que trop bien que notre amour n'est pas ailleurs!

vivre amputé de cet amour, renoncé a ce bonheur si fou serra penible et douloureux

mais mon amour il faut refuser de voir cette souffrance, ignorer la douleur, fuir ce malheur pour ne pas qu'il nous engloutisse!

il faut courrir mon amour, courrir inlassablement pour echapper a ce tourbillon qui aurait tot fait de nous happer

courrir pour ne jamais se faire rattrapper par le malheur

dans le fond la vie n'est qu'un si beau malheur!

n'écoutons pas nos coeurs qui ont trop a nous dire!

imposons le silence a ces coeurs qui battent a en predre haleine, ces coeurs qui s'arrachent de nos corps lorsque, au détour d'un regard, nos âmes se rencontre!

je me suis battue toute ma vie et la vie me rappelle bien souvent qu'il ne faut jamais baisser les armes!

je préfére vivre en amazone qui ne laisse jamais le pied parterre!

mon amour le désir et l'amour qui planent au dessus de nos têtes, sont comme autant de particules qui virvoltent , se cherchent et se rejoignent a notre insu!

il y a un grand mystère dans cette attirance irrépressible auquelles nos deux ames sont désormais assujettient

comment comprendre cet amour fou qui s'est si vite reconnue?

et nous savons que cet amour fou qui nous anime ne se trompe pas!

et nous le savons que cet amour et ce désir sont exponentiels!

"bien plus qu'hier et bien moins que demain!"

et c'est bien normal de freiner des quatres pieds devant un amour incontrolable qui aura tot fait de nous dévorer!

jusqu'où cet amour nous conduira?.............

mais il y a des trains a grande vitesse que l'on préfére prendre tant leur vitesse et les émotions qui en découlent sont grissantes!

et mon amour ce ne sont pas simplement des mots que j'écris, ce ne sont pas des fantasmes volatiles, c'est l'intimité de mon être pour toi que je te livre!

mi amor, nous avons l'amor dans l'âme!

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de la.folie.face.au.miroir.over-blog.com
  • : la folie face au miroir est un livre que j'ai écrit et dont j'ai décidé de faire un blog chacun de ses chapitre vous serront livré petit a petit dans les pages de ce blog et des poêmes viendront agrementer ce livre
  • Contact

pensez a la newsletter

pensez a vous inscrire à la newsletter si vous voulez recevoir régulièrement mes publication, et pensez a la pub; c'est ma seule rémunération!!!

Recherche

Archives

Catégories